• Chapitre 2: Shashin débarque!

    PDV Kokona

    -Hé les filles!

    -Oui kokona?

    -Il paraît qu'il va y'avoir un nouvel élève! 

    -Ah oui? il s'appelle comment?

    -Shashin.

    -Ça ne me dit rien.

    -Non plus.

    -Bah tant qu'il est mignon hein.

    -Musune!

    -Quoi?

    -Non rien laisse tomber.

    -Dans tous les cas, je suis curieuse voir de voir à quoi il ressemble!

    PDV Ayano

    -Un nouvel élève hein... Bah tant qu'il me pique pas mon senpai!

    PDV Shashin

    -Hmm... Il est déjà sept heures? Je ferais bien de commencer à me préparer.

    Je suis parti dans la salle de bain, avec une coloration pour cheveux et des lentilles.

    Une fois appliquées, j'ai préparé mon sac avec un appareil photo et un bloc note, puis je suis parti jusqu'au lycée.

    Une fois arrivé, j'ai changé mes chaussures pour celles de l'école, et je suis aller voir le directeur pour qu'il puisse savoir ma nouvelle identité.

    -Monsieur le directeur?

    -Je ne souhaite pas être dérangé!

    -Mais il s'agit de moi, Shashin!

    -Ah! Je ne t'avais pas reconnu. Entre donc.

    -Merci.

    -Alors, a tu étudier le dossier?

    -Tout le week-end. Je dois dire que j'ai appris des choses intéressantes sur elle. Surtout le fait qu'elle ait un amoureux, du nom de Taro Yamada.

    -Oui, j'ai entendu dire qu'elle tourne souvent autour de cet étudiant. Tu pourras le reconnaître facilement, il est tout le temps assis au bord de la fontaine.

    -Bien. Je vais aller le cuisiner un peu dans ce cas. Je vous ferais mon rapport en fin de journée.

    -Bien. À tout a l'heure.

    Je me suis incliné, et je suis parti à la rencontre de ce fameux Taro. Comme il l'avait indiqué, il est assis a la fontaine, en train de lire un livre.

    -Salut. Est tu Taro Yamada?

    -Heu... Oui c'est moi pourquoi?

    -Et bien, j'ai quelques questions à te poser.

    -Je t'écoute?

    -Connais-tu une fille qui répond au nom D'Ayano Aishi?

    -Oui. C'est une fille qui me tourne souvent autour, et elle est assez bizarre je trouve! Pourquoi ça?

    -Hmm. C'est noter. Oh c'est juste que comme je suis nouveau ici, j'aimerais bien en apprendre un peu plus sur les étudiants de cette école.

    -Oh d'accord.

    -Autre chose?

    -Sur Ayano? Oui, on dit qu'l y'a eu plusieurs disparitions d'élèves mais elles n'ont jamais été confirmées, la police n'a jamais rien retrouvé en tout cas.

    -Je vois. Sais-tu si les disparitions sont arrivée? Dans l'école même ou alors aux domiciles des personnes?

    -Le plus souvent ici. 

    -D'accord. Merci en tout cas.

    -De rien?

    Je me suis retourné, et entrepris de faire le tour du premier étage. Aucune des salles de classe semblait idéale pour faire disparaître un cadavre ou même tuer quelqu'un. J'ai continué jusqu'à une pièce qui m'a semblé idéale cette fois pour un enlèvement.

    -Une pièce vide avec un coffre... Ça m'étonne qu'ils n'ont jamais songer à cette pièce. Bien, je vais la photographier pour plus tard.

    Une fois cela fait, je suis sorti en verrouillant la porte. 

    -Hey pourquoi tu as verrouillé cette porte?

    -?! Qui est tu?!

    -Je m'appelle Fureddo Jonzu, et je suis le président du club de photographie. Et toi?

    -(Le club de photographie? voilà qui pourrait m'être utile!) Shashin. Est-ce qu'il y'a moyen de rejoindre ton club?

    -Ouais pas de problème! Plus on est de fou plus on rit après tout!

    -Si tu le dis.

    -Viens, que je te présente aux autres membres du club!

    -Désolé, j'ai à faire!

    -Oh? D'accord. A plus tard dans ce cas.

    La suite de mon enquête m'a conduit jusqu'à l'infirmerie. Quoi de mieux après tout qu'une seringue et un produit paralysant pour kidnapper des personnes?

    -Bonjour toi! Mais je ne t'ai jamais vu avant!

    -Non je suis nouveau ici. Dites, êtes-vous la seule à avoir accès à vos seringues? 

    -Oui bien sûr! Enfin il y'a aussi des professeurs si jamais je suis absente mais sinon il y'a que moi. Pourquoi donc?

    -Oh par simple curiosité. Désolé par contre je dois y'aller, la cloche sonne!

    -D'accord... Au revoir alors.

    Je l'ai saluée avant de partir en cours. Il faudrait que je sache ses horaires pour pouvoir piquer une de ces seringues sans être vu. 

    Je ne sais pas pourquoi, mais cette enquête s'annonce plus difficile que prévu.

    PDV ???

    -Hé Ayano!

    -Quoi?

    -Tu vois le nouveau?

    -Oui et?

    -Il enquête sur toi. Tu ferais mieux de faire tes meurtres plus discrètement, il m'a l'air plus sérieux que ceux du club de photographie.

    -Ah oui? Et bien je ferais bien de m'occuper de lui alors. Ou alors non, j'ai une meilleure idée.

    -Ah?

    -Je vais m'amuser un peu.

     

     

     

     

     

     

    « Chapitre 1: Enquête au lycée

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :